Tiques : comment protéger votre animal

Nous attendons tous avec impatience l’arrivée du printemps, n’est-ce pas? Avec les premiers jours de beau temps, cependant, il faut être vigilant face à une menace de toute petite taille : les tiques.

Il faut être particulièrement prudent, parce que certaines espèces de tiques peuvent, par morsure, nous transmettre une bactérie, la Borrelia burgdorferi. Cette bactérie est responsable de la maladie de Lyme. Les chats y sont très peu sensibles, mais c’est le contraire pour le chien et l’être humain, que la maladie peut rendre très malades.

Des produits et médicaments pour protéger votre chien

Comment protéger votre cher toutou? Des produits et des médicaments peuvent tuer la tique au contact ou dans les heures suivant la morsure. Leur utilisation diminue grandement les risques de transmission de la maladie.

Fait tout aussi important : ces produits et médicaments réduisent de beaucoup le risque que votre chien rapporte une tique dans votre environnement.

La tique, difficile à repérer

La tique est un insecte de la taille d’une tête d’épingle qui passe souvent inaperçu dans le pelage de l’animal. Lorsqu’il devient facilement visible à l’œil nu, c’est parce cela fait déjà plusieurs heures voire quelques jours que votre pauvre compagnon à quatre pattes lui sert de buffet à volonté!

La prévention contre les tiques est donc une bonne solution pour que ces petites bestioles ne franchissent pas le seuil de votre demeure sans invitation! Elle est cependant réservée aux chiens, parce qu’elle ne convient pas aux chats.

Un test pour dépister la maladie de Lyme

Un autre élément important est le test de dépistage. Il s’agit d’une analyse sanguine peu complexe dont on peut avoir le résultat en quelques minutes. Un test positif signifie que l’animal a été en contact avec la bactérie. Puisque votre fidèle compagnon n’est jamais bien loin de vous, cela signifie également qu’il y a un risque potentiel d’infection dans votre environnement.

Si le résultat s’avère positif, un test complémentaire permettra de savoir si l’infection est active ou non. Bref, cela nous dira qui, entre la bactérie transmise par la tique et le système immunitaire de votre animal, a gagné.

L’intérêt de ce test est d’instaurer rapidement un traitement, car une infection non traitée peut causer de graves problèmes chroniques, telles une maladie rénale et la polyarthrite. Même s’il a l’air en parfaite santé votre animal peut être porteur et les signes cliniques n’ont besoin que de temps pour apparaître.

Une prévention essentielle

La présence de maladie de Lyme dans la région est un fait bien réel avec lequel nous devons composer. Cette minuscule bactérie peut avoir d’énormes conséquences sur la santé de votre chien, mais aussi la vôtre. La prévention contre les tiques et le dépistage précoce demeurent les meilleures armes dans la lutte, pour ne pas dire la guerre contre ce vilain microorganisme.

Si vous avez des questions, communiquez avec nous!