Cinq dangers du temps des Fêtes pour votre animal

Au milieu des réjouissances et festivités du temps des Fêtes, plusieurs dangers guettent votre animal. Les décorations, le chocolat et les plantes présentent des risques réels et sérieux pour les chats et les chiens.

Voici quelques conseils qui vous aideront à éviter les mauvaises surprises et les visites d’urgence chez le vétérinaire durant les Fêtes.

Premier danger : les décorations

Les décorations peuvent être bien attrayantes. Votre animal peut les prendre pour un joli nouveau jouet ; donc, gare aux objets cassants ! Ne sous-estimez pas non plus leur capacité à aller chercher ce qui les intéresse dans le sapin !

Certains chats affectionnent tout ce qui peut être longitudinal : glaçon décoratif, rubans, raphia, etc. C’est joli à l’extérieur, mais très dangereux à l’intérieur ! Si un chat les avale, ces corps étrangers linéaires peuvent provoquer des obstructions, voire scier la paroi des intestins : une situation qui nécessite des soins d’urgence et peut même être fatale.

Deuxième danger : les plantes

D’autres minous sont des mâchouilleurs de plantes. Les propriétaires de ces chats doivent savoir que le Poinsettia génère une action irritante sur la muqueuse digestive et peut ainsi causer une salivation excessive, des vomissements et de la diarrhée.

Troisième danger : le chocolat

C’est bon le chocolat, mais pas pour votre animal. Le chocolat est toxique pour votre animal. Il faut donc savoir que les animaux aiment le chocolat sans savoir qu’il est toxique et qu’un chien peut ne pas attendre le jour de Noël pour déballer un cadeau contenant du chocolat !

Quatrième danger : les fugues

Avec tout le va-et-vient, il est important de limiter l’accès aux portes afin d’éviter une fugue ou de longues heures au froid.

Si votre chat fait partie de la majorité féline qui préfère la solitude aux grandes foules, réservez-lui un petit coin tranquille, avec de la nourriture et sa litière à proximité.

Cela lui évitera bien du stress.

N’oubliez pas que, s’il faut que votre chat descende deux étages, passe à côté d’enfants qui jouent et d’adultes qui rigolent fort, puis traverse la piste de danse pour aller dans sa litière, il se peut bien qu’il opte pour une autre solution !

Cinquième danger : les gâteries et les restes

De belles gastro-entérites, voire des pancréatites peuvent être évitées en ne donnant pas de gâteries ou de nourriture inhabituelle aux hôtes ou invités à quatre pattes.

« Un petit morceau de charcuterie ne peut pas causer de tort », vous dites-vous. Peut-être, mais si les 24 autres personnes à la fête se disent la même chose…

Faites aussi attention à la nourriture laissée sans surveillance : une livre de beurre est si vite portée disparue ! Même que — fait vécu — une dinde aussi !

Le problème, c’est que les os de dinde et de poulet sont comme des éclisses. Elles peuvent perforer le système digestif et leur ingestion nécessite bien souvent une intervention chirurgicale. Au point où elle en est, la dinde ne peut plus se sauver toute seule. Alors, soyez vigilant !

Passez de joyeuses fêtes, sans ennui !

Après ces mises en garde, il nous reste à vous souhaiter un très joyeux temps des Fêtes, sans ennui de santé, sans visite d’urgence chez le vétérinaire et sans inquiétude !